Le nautisme made in France

Le saviez-vous ? La France possède le 2ème domaine maritime le plus étendu au monde : 8% de la surface océanique du globe. Une incroyable opportunité qui fait actuellement d’elle un acteur incontournable de la filière nautique mondiale.

 

infographie-articleJ

 

Le nautisme en France résiste

Une vivacité qui vient en partie de ses chantiers navals, tous situés sur sa façade atlantique et dont la réputation internationale n’est plus à faire. Actuellement, le pays est le 1er producteur mondial de bateaux à voiles, de pneumatiques et de matériels de glisse, mais également le 4ème producteur de bateaux à moteurs. Un marché qui représente 4,56 milliards d’euros de chiffre d’affaire. Mais la France, c’est également la réparation et la déconstruction navale, ainsi que la filière chargée de l’équipements qui emploi actuellement plus de 40 000 salariés.

La France se distingue aussi par ses 9 millions de plaisanciers. Un nombre important de pratiquants, qu’ils soient occasionnels ou non et qui permet chaque année de booster le nautisme.

Mais si le marché intérieur est en retrait, l’export se développe de plus en plus. Le savoir-faire français plaît et certains viennent de loin pour acheter ce qui se fait de mieux.

 

Le nautisme en France est innovant

Le numérique innove pour redynamiser le nautisme. De nombreuses start-ups voient ainsi le jour et se lancent dans les services web, le e-média, le e-commerce, ou encore les plateformes de mise en relation comme SamBoat. Aujourd’hui, le numérique est devenu un indispensable pour relancer le marché du nautisme. Pourquoi ça marche ? Par ce que cette nouvelle économie répond parfaitement aux attentes des plaisanciers : simplicité, accessibilité, confort et sécurité, partage.

Aujourd’hui, le nautisme français connaît une véritable démocratisation de la pratique : de plus en plus de particuliers se laissent séduire par la plaisance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *