Actualités

Les 5 histoires les plus folles en bateau

9 août 2022

Les 5 histoires les plus folles en bateau

Un bateau Playmobil qui traverse l’Atlantique !

C’était en 2018, il avait déjà traversé la mer du Nord, ce jouet en plastique nommé Adventure. Il appartient à deux enfants écossais de cinq et huit ans et, en 2017, les enfants voulaient jeter une bouteille à la mer et leurs parents leur ont donné une autre idée : mettre à l’eau le fameux bateau Playmobil avec un capteur GPS pour pouvoir suivre son aventure en mer. Ils ont donc lesté le bateau et mis de la mousse à l’intérieur pour être certains qu’il ne coulera pas dès qu’il croise une grande vague. Les garçons avaient également laissé un message à l’intérieur afin que le navire soit retrouvé. Après avoir été repêché par un bateau suédois le bateau a tranquillement terminé sa traversée de l’Atlantique. 

Un marin du Vendée Globe se coupe la langue en pleine course 

En 1993, Bertrand de Broc se coupe la langue après un choc avec une drisse, au large des Kerguelen. L’ancien scout consulte le médecin de course par télex, puis se recoud lui-même la langue, à vif, devant un miroir de poche. L’opération lui vaut le surnom de «Rambo».

Des orques prennent pour cible un petit bateau de course au large ! 

C’est lors de la dernière édition de la Mini-transat 2021, que le skipper Gaël Ledoux navigue à bord de son mini 6.50 et occupe la première place du classement général qu’il est victime d’une attaque d’orques. Il est rapidement pourchassé par plusieurs orques qui viennent toucher son fond de coque et ses safrans. Les attaques d’orques sont de plus en plus communes sur les voiliers mais les raisons de ces attaques sont encore inconnues. Les conséquences sur les bateaux peuvent être très graves. 

Un marin sauvé en mer grâce à un drone ! 

Alors qu’un marin vient tout juste de remettre son bateau à l’eau pour la saison, il tombe à l’eau lors d’une manœuvre pour amarrer son bateau à une bouée. Malheureusement il ne parvient pas à retomber à bord. Par chance, ce soir-là, deux hommes font voler un drone et sont étonnés de voir un voilier sans personne à bord. Il sera finalement retrouvé par les secours grâce à l’alerte des deux pilotes de drone. 

Une femme qui vit sur un bateau de croisière depuis 12 ans  !

Lee Wachstetter a 86 ans, adore voyager et surtout en mer. Dans sa vie, elle a fait plus de 89 croisières avec son mari, avant que celui-ci ne décède. Depuis sa mort, elle a vendu sa maison et vit exclusivement sur un énorme bateau de croisière et doit dépenser plus de 140 000 euros par an pour vivre en permanence sur le bateau. Son mari lui avait demandé de ne jamais arrêter les voyages en bateau et c’est ce qu’elle a fait. 

Se casser le col du fémur en plein Vendée Globe ! 

C’est ce qui est arrivé en 2008 au fameux skipper Yann Eliès qui s’est vu éjecté de son bateau au sud de l’Australie, se casse le fémur, mais réussit néanmoins à remonter à bord. Il souffre le martyre pendant 36 heures, à 1.500 km de la première côte habitée, avant d’être rejoint par Marc Guillemot puis secouru par la marine australienne.

Embarquer un cheval sur un bateau de croisière

Cette histoire se déroule en été 2017, à l’office de tourisme de Mayenne. C’est là qu’une femme a appelé l’office du tourisme pour demander de louer un bateau, pour le moment rien de très bizarre, c’est alors qu’elle demande un bateau où son cheval peut monter dessus pour aller un peu plus loin et faire une randonnée à cheval sur le chemin de halage pour enfin faire le retour avec le cheval sur le bateau pour revenir en Mayenne ! La personne chargée de cette demande n’a malheureusement pas réussi à trouver un bateau adapté mais il parait que la cavalière a essayé de retenter l’expérience. 

Un saut un peu fou pour impressionner ses amis

Depuis 2019, Nick Naydev est banni de croisières par la compagnie Royal Carribean. Son tort ? Avoir sauté du 11e étage du plus haut paquebot du monde : le Symphony of the Seas. Le jeune homme qui s’en est sorti indemne voulait simplement épater ses amis qui en ont profité pour le filmer. La vidéo a, depuis, bien évidemment fait le tour de la toile.

Jean Le Cam, sauveteur du Vendée Globe 

Lors du dernier Vendée Globe en 2020, le Breton Jean Le Cam est venu porter secours à l’un de ses concurrents Kevin Escoffier. En effet, celui-ci avait vu son bateau couler en l’espace de quelques minutes suite à un problème de structure en plein océan. Le skipper s’était donc réfugié dans son petit radeau de survie en pleine nuit. Après des heures de recherche avec plusieurs skippers, c’est Jean Le Cam doyen du Vendée Globe qui a finalement retrouvé le skipper. 

Une dernière escale avant la prison

En 2016, deux femmes ont embarqué sur un bateau de croisière reliant le Canada et l’Australie. Il n’y aurait rien d’inhabituel si les deux protagonistes n’avaient pas emmené dans leurs bagages un chargement de près de 16 millions de dollars de cocaïne. Le binôme qui était traqué depuis un certain temps par la police australienne a ainsi traversé 11 pays avant de se faire arrêter par la police lors de leur arrivée sur la terre ferme de Sydney.